Photo © DR Jazz, Swing

Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox

jeudi 31 mars 2016 20H30

“We Can’t Stop” de Miley Cyrus interprété dans le style doo wop des années 50, “Thrift Shop” de Macklemore avec des accents jazz sortant tout droit des années 20, ou encore “Die Young” de Ke$ha façon country : Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox savent tout faire.
Pour se faire connaître, Bradlee a l’idée de créer une chaîne Youtube. Son premier succès, il le tient en reprenant des chansons du groupe Nickelback : “A Motown Tribute to Nickelback”. Il revisite les titres des Canadiens avec des arrangements R&B des années 60. Plus ambitieux, le pianiste New-Yorkais commence à travailler avec Postermodern Jukebox, un collectif composé de plusieurs groupes qui se relayent au fil des vidéos. Le titre revisité “We Can’t Stop” de Miley Cyrus fait un véritable carton avec plus de 4 millions de vues sur Youtube : ce sont désormais de véritables stars sur le net. Ils font même une apparition sur le plateau de Good Morning America. Les tubes du 21e siècle façon vintage : c’est la marque de fabrique de Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox !

En savoir plus :

https://www.facebook.com/scottbradleemusic
http://postmodernjukebox.com/

GALERIE PHOTOSPhotos © Evelyne Balliner

TARIFSPlein 23€ / Réduit 18€ / Reg’Arts 14€