Peinture © Charles Ducroux Exposition de peinture

Charles Ducroux

Les Couleurs du Blues

Du 4 novembre au 8 décembre 2016 Dans le hall de La Traverse

Il est de ces rencontres qui peuvent changer une vie. C’est ce qui s’est passé pour Charles Ducroux. Passionné de photographie et surtout de musique, c’est en se rendant chez un peintre pour une série de clichés qu’il a le déclic. Nous sommes en 1992, depuis ce jour, la peinture fait partie de sa vie.

Avant de s’installer en Normandie, en 2001, Charles Ducroux avait reçu à Paris une formation académique dans l’atelier de Jacques Van Moorlegem où il s’était initié au dessin et à la peinture. Depuis lors,
à Rouen, il a complété ce cursus en travaillant le modèle vivant avec Christian
Sauvé et l’approche du paysage aux côtés de Jacques De Vos. Il devait, par la suite, approfondir sa formation auprès de Jean-Louis Clivillé. Cette étape fut marquée par une grande présence de la musique
dans sa peinture. Faisant une certaine place à l’homme, Ducroux aime l’aborder
dans le mouvement, frontalement ou de dos. La sobriété de sa palette, qui répugne aux effets faciles, contribue à créer une atmosphère un peu énigmatique.

A travers son imposante série de portraits de musiciens de blues et de jazz, la peinture de Charles Ducroux est une invitation au voyage dans le monde de la musique. D’une apparente décontraction, son œuvre cache une solide formation de dessin, toujours à la recherche de la justesse des tons et des formes. Mais c’est l’improvisation qui guide sa main, comme un jazzman improvise autour d’un thème. Quel que soit le motif que retient son attention, Charles

Ducroux en magnifie la réalité en déclinant une gamme de couleurs nimbées de lumière, où l’essentiel s’exprime avec sobriété.

“Bien avant la peinture, le Blues fût ma première passion.
Si mon premier maître fût plus Freddie King que Rembrandt,
le hasard, ma culture et mes prédispositions ont voulu que ma première véritable formation artistique
soit plus plasticienne que musicale.
Alors le Blues est naturellement devenu la source de mon inspiration ;
et peindre en rythme est devenu mon obsession.
Je traduis en langage pictural mon émotion musicale.
Avec une brosse comme instrument, je joue de la peinture, je peins des musiciens”

En savoir plus :

http://charlesducroux.free.fr
https://www.facebook.com/charlesducrouxpeinture/